• The Undisputed Truth : Biographie

    Avant - Propos

    Avant toute chose je tiens à remercier Charliesfunk pour sa gentillesse et je vous conseille vivement de visiter son blog qui en vaut le détour ( vous trouverez son lien dans ma rubrique " MES AMI(E)S " . J'ai voulu cette biographie la plus complète possible , ce qui fait qu'elle est assez longue . Il en est de même pour la discographie qui suit . Vous pourrez écouter l'intégralité de leurs chansons , cependant il me manque un titre " Gonna Keep On Tryin' Till I Win Your Love " car je n'ai pas le single , ni même l'album Anglais " Down To Earth " sur lequel figure cette chanson . Pour le reste , je pense que vous serrez comblé(e)s .

       Suggestion

    Pour égayer cette biographie , je vous conseille de cliquer sur le curseur musical afin d'écouter les titres suivants :

    1 ) Smiling Faces Sometimes [ Previously Unreleased Version '69 ]

    2 ) I Heard It Throught The Grapevine

    3 ) You Make Your Own Heaven And Hell Right Here On Earth

    4 ) Ungena Za Ulimwengu [ Unite The World ] Friendship Train

    5 ) I'm In The Red Zone

    Toutefois j'ai du compresser à 40 kbps pour pouvoir placer les 28'38 de musique nécessaires pour lire cette biographie , mais rassurez - vous ! vous trouverez ces mêmes titres dans la discographie en bien meilleur qualité  

    Biographie 

    The Undisputed Truth : Biographie

    A l'origine The Undisputed Truth était composé du trio : Joe Harris ( issu d'un groupe appelé The Peps' et occasionnellement collaborateur des Ohio Players dans les années 60 ) , de Billie Rae Calvin et de Brenda " Evan " Joyce ( qui venait du groupe The Dedicates et avait travaillé en tant que Background Vocal pour des artistes comme ; Diana Ross , The Four Tops et Edwin Starr ) . L'homme qui se cache derrière le groupe , n'est autre que l'illustre producteur de la Motown , à savoir ; Norman Whitfield . Génial innovateur dans le domaine du son , il a composé et produit toutes les chansons de ce flamboyant répertoire des Undisputed Truth dont cette discographie rassemble les instants cruciaux comme " Smiling Faces Sometimes " où bien encore " Earthquake Shake " . Pour la Motown et Norman Whitfield , les Undisputed Truth ont toujours été considérés comme un groupe expérimental et éternel groupe de première partie lors des tournées de stars de la Motown , et non comme un véritable groupe à part entière . Norman Whitfield réservait ses priorités aux Temptations , le groupe phare de la Tamla Motown . Il n'est pas juste de dénigrer les Undisputed Truth dont la qualité vocale est indéniable . Les harmonies de Billie Rae Calvin et de Brenda " Evan " Joyce sont fracassantes et le leaderships de Joe Harris est sans conteste possible . Contrairement aux idées reçues " Papa Was A Rolling Stone " le hit des Temptations , avait été enregistré tout d'abord par les Undisputed Truth , mais malheureusement , leur version ne fut jamais plébiscitée comme celle des Temptations , qui grimpa en haut des charts et remporta un Grammy Award .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le premier album du groupe " The Undisputed Truth " sur Gordy Records GS 955L [ US ] fut réalisé et édité en 1971 ; il s'agit d'un album très soul qui atteint le top 3 des charts Rhythm 'n' Blues avec le titre " Smiling Faces Sometimes " ( que reprendront les Temptations sur l'album " Sky's The Limit " ) . Ce premier LP est essentiellement composé de reprises certes ! mais quelles reprises ! toutes à faire pâlir les versions originales !!! La face A débute , avec un titre très Soul , spécialement réalisé pour les Undisputed Truth " You Got The Love I Need " , suivi de la reprise " Save My Love For A Rainy Day " déjà interprétée par les Temptations et the Van Dykes en 1967 . Le troisième titre de cette face A , " California Soul " est encore une reprise qui fut interprétée par The Messengers sur le single Soul Records S 35037 en 1967 , Smokey Robinson & The Miracles sur l'album " Four In Blues " , Marvin Gaye & Tammi Terrell sur l'album " Easy " , Marlena Shaw sur l'album " Spice Of Life " en 1969 , Edwin Starr sur l'album " War & Peace " en 1970 où bien encore par Brenda & The Tabulations en 1971 pour ne citer que les plus connus . Le quatrième titre est le célébre " Aquarius " de la comédie musicale " Hair " que l'on ne cite plus , quand au cinquième et dernier titre ce cette face , le très Funky " Ball Of Confusion [ That's What The World Is Today ] " n'a rien à envier vis à vis des versions des Temptations sur le single Gordy G 7099 [ US ] de 1970 et d' Edwin Starr sur son album " Involved " en 1971 . La B side s'ouvre sur leur premier single " Smiling Faces Sometimes " ( une fois n'est pas coûtume fut interprété et enregistré pour la première fois par Undisputed Truth en 1969 mais jamais sorti dans cette version ( Previously Unreleased ) que j'ai posté avec l'album en " Hors Album " bonus ) interprété par les Temptations sur l'album " Sky The Limit " en 1971 , et que reprendront ; Bobby Humphrey sur l'album " Dig This ! " en 1972 , David Ruffin sur son album " Me'n Rock'n Roll Are Here To Stay en 1974 et enfin Charles Kynard . Le deuxième titre " We've Got A Way Out Love " est une reprise des Originals sur leur album " Green Grow The Lilacs " de 1969 ; le suivant " Since I've Lost You " est une reprise de Jimmy Ruffin sur son single Soul Records S 35002 [ US ] de 1964 , de Gladys Knight & The Pips sur l'album " Everybody Needs Love " de 1967 où encore des Temptations sur l'album " Puzzle People " de 1969 que reprendra également Clay Hunt en 1980 . Le quatrième titre " Ain't No Sun Since You've Been Gone " est une reprise des Temptations sur l'album " With A Lot O' Soul " ou de Gladys Knight & The Pips sur l'album " Everybody Needs Love " de 1967 que reprendra Chuck Jackson sur l'album " Arrives ! " en 1968 . Pour le cinquième titre , on ne le présente plus ! la fameuse reprise " I Heard It Through The Grapevine " de Gladys Knight & The Pips du toujours même album " Everybody Needs Love " de 1967 , popularisé par Marvin Gaye sur l'album au titre éponyme de 1968 , que reprendront ; Smokey Robinson & The Miracles , Bobby Taylor & The Vancouvers , Andre Williams en 1968 , les Temptations , The Young Holt Unlimited en 1969 , Creedence Clearwater Revival en 1972 , Bettye Lavette où bien encore King Curtis . C'est avec une sublime version de " Like A Rolling Stone " de Bob Dylan très Soul que ce premier album se termine .

    The Undisputed Truth : Biographie

    En 1972 paraît leur deuxième Album " Face To Face With The Truth " sur Gordy Records G 959L [ US ] ( le meilleur selon moi ! ) très nettement orienté Funky , cet album ne comprend que des reprises et commence par " You Make Your Own Heaven And Hell Here On Earth " des Temptations sur " Psychedelic Shak " de 1970 suivi de " What It Is ? " des Temptations sur " Solid Rock " de 1972 . Le troisième titre de cette face A " Ungena Za Ulimwengu [  Unite The World ] Friendship Train " est un medley de chansons des Temptations sur les albums " Sky's The Limit " de 71 et " Psychedelic Shack " de 70 et de Gladys Knight & The Pips sur le single Soul Records S 35068 en 1969 , termine cette face de façon magistrale et je dois bien le dire , c'est pour moi le meilleur morceau de l'album . La face B commence par le tube du moment " Superstar [ Remember How You Got Where You Are ] " des Temptations sur leur single Gordy Records G 7111 [ US ] de 1971 que reprendra en 1974 David Ruffin sur son album " Me'n Rock'n Roll Are Here To Stay " suivi de , " Take Me In Your Arms And Love Me " de Gladys Knight & The Pips figurant sur l'album " Everybody Needs Love " de 1967 que reprendront les Flirtations . Le troisième titre " Don't Let Him Take Your Love From Me " est une reprise de Jimmy Ruffin se trouvant sur le single Soul Records S 35046 [ US ] en 1968 puis repris sur les albums des Temptations " Cloud Nine " et des Four Tops " The Four Tops Now ! " tout deux de 1969 , quand au dernier titre " What's Going On " de Marvin Gaye on ne le présente plus !

    The Undisputed Truth : Biographie

    En 1973 paraît l'album " Law Of The Land " sur Gordy Records G 963L [ US ] de plus en plus axé sur la Funky et qui comprend 11 reprises sur les 12 titres que nous livre cet LP . Le premier titre de la face A " Law Of The Land " très Funky est une reprise des Temptations de leur album de 1973 " Masterpiece " ( enfin quand je dis reprise ; il se peut aussi que les Undisputed Truth ont expérimenté cette chanson pour les Temptations ) . Le deuxième titre " Papa Was A Rollin' Stone " toujours très Funky est bien leur version et non de celle des Temptations de leur album " All Directions " de 1972 et qui sera repris dans une version Reggae par Ken Boothe . Le troisième titre " Girl You're Alright " le seul qui ne soit pas une reprise est une composition de Pam Sayer; Clay McMurray qui sonne lui très Soul . Le quatrième titre " Killing Me Softly With His Song " très Soul lui aussi , est une reprise de Roberta Flack qui figure sur l'album " Killing Me Softly " de 1973 et qui sera aussi repris en 1996 par les Fugees sur leur album " The Score " . La cinquième chanson " Just My Imagination [ Running Away With Me ] toujours très Soul est encore une reprise des Temptations de leur album " Sky's The Limit " de 1971 , repris par Eddie Kendrick en 1978 et par Bobby Womack en 1982 sur l'album " The Poet ". Le sixième et dernier titre de la face A " This Child Needs Its Father " assez Funky Soul est une reprise de Gladys Knight & The Pips figurant sur l'album " Neither One On Us " de 1973 . La B side commence , elle par le très Funky " Mama I Gotta Brand New Thing [ Don't Say No ] " une reprise ( ou une expérimentation des Undisputed Truth ) des Jackson 5 issue de leur album " Get It Together " de 1973 . La deuxième chanson " Feelin' Alright " très Funky , est une reprise des Rare Earth de l'album " Get Ready " de 1969 que reprendront ; Lulu , Joe Cocker sur son album " Mad Dogs & Englishmen " , Mongo Santamaria en 1970 , Diana Ross & The Jackson 5 sur le single Motown Records DJ 719 [ US ] , Jr. Walker & The All Stars sur son album " Rainbow Funk " en 1971 et par Isaac Hayes sur son " Live At The Sahara Tahoe " en 1973 . Le troisième titre de cette B side " Love And Happiness " , une Funky Soul est une reprise d'Al Green émanant de son album " I'm Still In Love With You " de 1972 . La quatrième chanson que l'on ne présente plus là aussi " With A Little Help From My Friends " des Beatles en 1967 et immortalisée par Joe Cocker a Woodstock en Aout 1969 est une bonne version Funky Soul . Le cinqième titre " If I Die " dans le style Funky est une reprise de Rare Earth sur leur album " One World " de 1971 . Pour clôturer cette B side et album , la sixième chanson " Walk On By " une sublime version Funky Soul est , elle une reprise de la chanteuse Dionne Warwick composée par Hal Davis et Burt Bacharach issue de son album " Make Way For Dionne Warwick " en 1964 , que reprendront aussi ; The Three Souls en 1965 , Smokey Robinson & The Miracles sur leur album " Away We A Go Go " , Pucho & The Latin Soul Brothers sur leur album " Tough ! " , Mongo Santamaria sur l'album " Hey ! Let's Party " en 1966 , Stan Getz sur l'album " The Special Magic Of Stan Getz & Burt Bacharach " , Brother Jack McDuff sur son album " Walk On By " en 1967 , George Benson sur l'album " Giblet Gravy " en 1968 et Isaac Hayes sur " Hot Buttered Soul " en 1969 . " Law Of The Land " est aussi le début d'une mésentente au sein du trio et c'est ainsi que vers le milieu des années 70 , le groupe initial se sépare et nos deux vocalistes quittent le groupe qui se reforme autour de Joe Harris . Dans un premier temps , arrive aux côtés de Joe Harris , Taka Boom ( alias Yvonne Stevens qui n'est autre que la soeur de Chaka Khan , alias Yvette Stevens née un an et demi auparavant ) , Virginia McDonald , Tyrone " Lil'Ty " Barcley et Calvin " Daakk " Stephenson .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le Quatrième album " Down To Earth " sur Gordy Records G6-968S1 [ US ] , marque un tournant quand à l'orientation du groupe ; désormais les chansons seront en majoritées écrites pour eux et la Funky bien plus présente que la Soul Music . Le premier titre de la face A " Help Yourself " écrite par Norman Whitfield nous montre ce que va interpréter à l'avenir les Undisputed Truth  , une Funky qui deviendra de plus en plus délirante au fil des années . " Big John Is My Name " , la deuxième chanson de l'album est dans la même mouvance que " Help Yourself " . Le troisième titre " Brother Louie " est une reprise du groupe The Stories de 1973 interprétée aussi par Hot Chocolat et Roy Ayers en 1973 , par un groupe Finlandais Petterson Brass en 1974 et plus tard en 2004 par Brandy Moss Scott . La quatrième chanson " I'm A Fool For You " , une Funky à l'image des deux premières est formidable . Le cinquième titre " Our Day Will Come " est une subtile version Funky Soul toute en douceur que l'on ne présente plus , tant elle fut interprétée que je n'en sais même plus moi-même qui l'a chanté en premier en voici un certain nombre : The Three Souls en 1964 , Fontella Bass en 1965 , les Supremes , Cher et même James Brown en 1966 , les Soulful Strings en 1967 , Isaac Hayes , Jimmy Scott en 1970 , Hazel Dean en 1975 , les Merseybeats , Herb Alpert & The Tijuana Brass , Cal Tjader , Clara & The Cleftones , Ruby & The Romantics et Laurel Aitkens pour ne citer que ceux qui me viennent à l'esprit . La B Side commence par " Just You 'n' Me " une reprise Soul très aérienne et légère de Chicago sur leur album " Chicago VI " de 1973 . La deuxième tout comme la troisième chanson " Love And Happiness " et " Law Of The Land " sont des versions différentes de leur album précédent " Law Of The Land " de 1973 . Le quatrième titre " The Girl's All Right With Me " est une honnête Soul écrite pour le groupe par Eddie Holland; Norman Whitfield et Eddie Kendricks . " Save My Love For A Rainy Day " qui clôt l'album Américain est une reprise des Temptations sur leur album " With A Lot Of Soul " ou des Van Dykes ( je ne sais plus lequel des deux qui a interprété cette chanson en premier ) en 1967 . " Down To Earth " comprend deux titres de plus sur le pressage Anglais " Gonna Keep On Tryin' Till I Win Your Love " ( qui figure en B side sur leur single Gordy Records G 7124F [ US ] ) qui fut interprété par Edwin Starr en 1967 , puis par Jimmy Ruffin en 1968 et par Marvin Gaye en 1969 est placé comme le sixième titre de la face A , et " Let's Go Back To Day One " le sixième morceau de la B Side (que l'on ne trouve que sur l'album anglais à l'époque) est une reprise d'Eddie Kendriks de son album " All By Myself " de 1971 que reprendront également Diana Roos sur l'album " Mahogany " et The Disco Machine sur l'album " Discotech " tout deux de 1975 . Lloyd Williams , Marcy Thomas et Marvin Stewart viennent grossir les rangs d'Undisputed Truth , Norman Whitfield est toujours là , mais on constate un changement radical d'image et de sonorité dans le groupe qui s'oriente vers une musique qui varie entre Psychédélisme Soul Funk et Black Rock . Si Star Trek avait été une série Noire , Undisputed Truth en aurait composé le générique , conçu le décor et déssiné les costumes . Précurseurs d'un courant de mode dont ils s'inspirèrent de George Clinton et ses Funkadelics où Parliaments , les Undisputed Truth offrent le meilleur de la Soul futuriste des années 70 . Il suffit de voir leurs visages peint en noir et blanc pour s'en rendre compte ce qui devint en fait leur marque de fabrique .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Comme mentionné plus haut les Undisputed Truth sont une occasion pour Norman Whitfield d'innover et d'expérimenter de nouvelles sonorités , choses qu'il ne pouvait entreprendre avec les Temptations , icône de la Tamla Motown et plus dans la tradition de la maison , écoutez les deux albums suivant " Cosmic Truth " et " Higher Than High " , tous deux de 1975 et vous comprendrez . On n'y nomme volontairement pas les membres du groupe de manière explicite mais seulement les musiciens en studio . " Cosmic Truth " sur Gordy Records G6-970S1 [ US ] , le cinquième album d'Undisputed Truth ne présente plus que trois reprises sur les neuf titres qui le compose . Avec cet album , exit la Soul Music et même la Funky , désormais place à la Funk ( je dirais même la Funk Spatiale ) et il commence fort avec " Earthquake Shake " ( le ton est donné immédiatement ; on rentre dans l'univers Star Trek ) . Il est suivi du superbe , grandiose , sublime " Down By The River " de Neil Young en 1969 , une perle de douceur funky et magnifiquement orchestrée . " UFO's " la troisième chanson tout comme le reste de l'album reste très très funk . Le quatrième titre " Lil' Red Riding Hood " est pour moi le meilleur morceau de l'album et je vous laisse le découvrir dans la discographie qui suit cette biographie ; " Squeeze Me , Tease Me " termine avec violence cette face A . La B side commence fort avec " Spaced Out " , pas le temps de souffler , suivit de " Got To Get My Hands On Some Lovin' ' qui n'a rien à voir avec la chanson de Marvin Gaye . Le troisième titre " 1990 " est la deuxième reprise de cette album , titre des Temptations sur leur album éponyme " 1990 " de 1973 . L'album se termine sur la troisième reprise  " [ I Know ] I'm Losing You " des Temptations en 1966 qui sera interprétée aussi par les Soulful Strings en 1967 , Diana Ross & The Supremes With The Temptations en 1968 , Gladys Knight & The Pips en 1969 , Jr. Walker & The All Stars , Jackson 5 et Rare Earth en 1970 .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le sixième album " Higher Than High " sur Gordy Records G6-972S1 [ US ] est résolument orienté Funky ; il en est complétement  " déjanté " et tout comme " Cosmic Truth " , Undisputed Truth nous livre encore une perle . La face A ne comporte que des titres créés pour le groupe ; " Higher Than High " le titre éponyme de l'album ouvre donc cette galette vinylique et donne le ton quand au contenu de celle ci . " Poontang " le deuxième titre , est un mélange de Funky et de Bop absolument dansant , " Life Ain't So Easy " est pour moi la perle de cet album ; Funky bien sur , mais avec une douceur rafraîchissante , quand à " Boogie Bump Boogie " le dernier morceau de cette face , c'est purement de la Funk . La B side commence par une reprise de leur album " Down To Earth " ; " Help Yourself " jouée de manière plus Disco Funk et le titre suivant " I'm In The Red Zone " très Funky , est la deuxième perle de ce disque . " Overload " est de la même veine que " Boogie Bump Boogie " , " I Saw You When You Met Her " est une sublime version Funky de David Ruffin qui figurait sur son album " Me'n Rock'n Roll Are Here To Stay " de 1974 et cet LP se termine sur une très bonne reprise Funky de " Ma " des Temptations de leur album " Masterpiece " de 1973 , la troisième perle de l'album , bref , voilà un excellent disque que ce " Higher Than High " . 

    The Undisputed Truth : Biographie

    Après bien des déboires au sein de la Motown , Norman Whitfield quitte la firme pour créer son propre label Whitfield Records et emmene avec lui les Undisputed Truth . A partir de leur septième LP " Method To The Madness " sur Whitfield Records WH 2967 [ US ] en 1976 , l'orientation musicale prend une direction nettement plus Disco Funk . La face A commence par " Cosmic Contact " le titre le moins bon de l'album et aussi le plus expérimental de leur carrière (à oublier très vite) , heureusement le suivant , " Method To The Madness " l'un des deux monstrueux joyaux Funk avec une ligne de bass magistrale efface cette petite erreur . Le troisième titre " Sunshine " est une merveille de douceur . Le Quatrième et dernier titre de la face A " You + Me = Love " le tube de l'album , morceau de bravoure mené comme une tigresse par Taka Boom , nous offre une Funk de 11'19 . La B side débute avec le deuxième monstrueux joyaux Funk de cet LP " Hole In The Wall " suivi de " Loose " bien dans le style Disco Funk . La troisième chanson " Life Ain't So Easy " est une autre version du titre de leur album " Higher Than High " que je trouve un cran inférieur ici . " Take A Vacation From Life [ And Visit Your Dreams ] " , le quatrième morceau est une superbe Funky Soul toute en finesse . " Let's Go Down To The Disco " l'autre tube Disco Funk de l'album à la rythmique syncopée entêtante , que les Bee Gees ont forcément dû entendre pour reprendre à leur compte le gimmick vocal de " You Should Be Dancing " , en rajoutant le " Yeah ! " , un an plus tard , termine donc cette B side qui nous offre un très bon LP . Avec " Method To The Madness " , on découvre un Norman Whitfield remontant les manches pour affronter directement la déferlante Disco . Avant 1976 , on ne trouve que de manière détournée dans les productions-maisons de la Motown , des références à cette musique très en vogue dans les boîtes gays . Cette année est décisive pour le label , où sort plusieurs disques s'inscrivant dans la vague Disco avec " Whole New Things " de Rose Banks où encore " Night Life " , dernière parution des Miracles , sans Smokey Robinson . L'apogée se situe en 1977-1978 , mais c'est une autre histoire . Cependant , c'est bel et bien " Method To The Madness " qui couche sur bandes les fondements du son Disco selon la Motown .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le huitième et dernier album du groupe " Smokin' " sur Whitfield Records WH 2967 [ US ] sort en 1979 , la face A commence par " Show Time " qui ressemble très légèrement au " Love Has Come Around " de Donald Byrd , est une sublime Funk avec une Bass omniprésente . La deuxième chanson " Talkin' To The Wind " est une petite pépite de sensibilité que la Funk peut produire à certaines occasions . " Atomic Funk " lorgne du côté de George Clinton , quand au quatrième et dernier morceau de la face A  " I Can't Get Enought Of Your Love " est lui , axé fortement vers le Disco Funk . La B side débute par le superbe " Space Machine " , assurément le temps fort de ce disque , relayé de suite par un " Tazmanian Monster " des plus monstrueux ( dans le bon sens du terme ) . La troisième chanson " Sandman " represente bien l'esprit Disco Funk et l'album s'achève sur un " Misunderstood " tout en finesse , subtile sensualité de la Funk . Après " Smokin ' " le groupe se disloqua ; Taka Boom qui avait déjà quitté Undisputed Truth après la sortie de " Method To The Madness " entreprit une carriére solo ; ce qu'il advint des autres membres du groupe je n'en sait trop rien , si ce n'est qu'actuellement Joe Harris continue de chanter les chansons d'Undisputed Truth dans de petites tournées .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Parmis les musiciens de la line - up des différents lp's , l'on peut apercevoir Dennis Goffey ( en tout cas sur " Face To Face With The Truth " ) ; Joe Messina à la Guitare , Earl Van Dyke au Piano et Eddie Brown l'illustre percussionniste de la Motown pour tous les autres Albums . A ceux-ci s'ajoutent ; Melvin Stewart , Mark Kenoly , Ted Willingham et Keni Burke à la Guitare Bass; Melvin " Wah Wah " Watson , Earnest Reed Jr. , Trey Stone , Howard Rice et Brian Haner à la Guitare ; Michael Nash à l'Oberheim et à l'Harpe ; Walter Downing au Claviers et Piano ; Jimi Valdez et James Gadson à la Batterie ; Terral Santiel au Syndrums et Jack Ashford aux Percussions sur les divers albums d'Undisputed Truth .     

    Après cette longue biographie ; il est grand temps de vous laisser écouter la Discographie des Undisputed Truth ci-dessous en vous souhaitant une bonne audition . Groovement , Soul Quinquin    

    The Undisputed Truth : Biographie

         

    « 1971 : Single SP Gordy Records G 7106 [ US ] Gerald Wilson Orchestra »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    PFUNKYSTER
    Dimanche 6 Mai 2012 à 11:50

    FAUX C'est plutôt the undisputed truth qui ont été influencé par george clinton et funkadelic aprés une rencontre avec george clinton qui a produit certains de leurs albums .The undisputed truth se sont mis à la pfunk comme les ohio players pendant un moment

    2
    Dimanche 6 Mai 2012 à 23:25

    Désolé ! PFUNKYSTER , je me suis mal exprimé , j'ai donc reformulé ma phrase seulement jamais , je dis bien jamais , George Clinton n'a produit de disques des Undisputed Truth , car seul , Norman Whitfield fut leur producteur . Amicalement , Soul Quinquin .    

    3
    Soleillon Profil de Soleillon
    Lundi 7 Mai 2012 à 15:43

    Je viens te souhaiter une bonne semaine....J'espere que tu vas bien? moi j'ai passé un super week end avec ma fille à Toulouse...Merci Pierre pour tes souhaits pour mon anniversaire...Enormes bisous douceur...Ta petite princesse Jasmine...

    BON APRES MIDI

    4
    curlyoldies Profil de curlyoldies
    Lundi 7 Mai 2012 à 17:54

    slt mon frere encore un boulot d'enfer chapeau.et tu sais que j'adore se style de sik 

    5
    jbb&laurence
    Mardi 8 Mai 2012 à 09:28

    slt l'pere grd bjr a vous tous chapeau pour ce travail de titans je n'ai lu que le quart un style de zik que je connais vaguement tt mes amities chez vous du rosier et de sa rose

    6
    LIILIA
    Mercredi 9 Mai 2012 à 21:12

    UN PETIT COUCOU ** ENCORE UNE SUPERBE BIOGRAPHIE QUEL TRAVAIL !!!! vraiment chapeau je ne connaissais pas leur bio maintenant me voila au parfum encore un gd MERCIII bisessss

    7
    Jeudi 10 Mai 2012 à 09:12

    Bonjour SOUL QUINQUIN .

    Merci de ta visite

    Tu es une veritable encyclopedie dans ton domaine !...

    J'apprends beaucoup et j'adore cela.

    Amicalement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :