• The Undisputed Truth : Discographie

    The Undisputed Truth : Discographie

  • Avant - Propos

    Avant toute chose je tiens à remercier Charliesfunk pour sa gentillesse et je vous conseille vivement de visiter son blog qui en vaut le détour ( vous trouverez son lien dans ma rubrique " MES AMI(E)S " . J'ai voulu cette biographie la plus complète possible , ce qui fait qu'elle est assez longue . Il en est de même pour la discographie qui suit . Vous pourrez écouter l'intégralité de leurs chansons , cependant il me manque un titre " Gonna Keep On Tryin' Till I Win Your Love " car je n'ai pas le single , ni même l'album Anglais " Down To Earth " sur lequel figure cette chanson . Pour le reste , je pense que vous serrez comblé(e)s .

       Suggestion

    Pour égayer cette biographie , je vous conseille de cliquer sur le curseur musical afin d'écouter les titres suivants :

    1 ) Smiling Faces Sometimes [ Previously Unreleased Version '69 ]

    2 ) I Heard It Throught The Grapevine

    3 ) You Make Your Own Heaven And Hell Right Here On Earth

    4 ) Ungena Za Ulimwengu [ Unite The World ] Friendship Train

    5 ) I'm In The Red Zone

    Toutefois j'ai du compresser à 40 kbps pour pouvoir placer les 28'38 de musique nécessaires pour lire cette biographie , mais rassurez - vous ! vous trouverez ces mêmes titres dans la discographie en bien meilleur qualité  

    Biographie 

    The Undisputed Truth : Biographie

    A l'origine The Undisputed Truth était composé du trio : Joe Harris ( issu d'un groupe appelé The Peps' et occasionnellement collaborateur des Ohio Players dans les années 60 ) , de Billie Rae Calvin et de Brenda " Evan " Joyce ( qui venait du groupe The Dedicates et avait travaillé en tant que Background Vocal pour des artistes comme ; Diana Ross , The Four Tops et Edwin Starr ) . L'homme qui se cache derrière le groupe , n'est autre que l'illustre producteur de la Motown , à savoir ; Norman Whitfield . Génial innovateur dans le domaine du son , il a composé et produit toutes les chansons de ce flamboyant répertoire des Undisputed Truth dont cette discographie rassemble les instants cruciaux comme " Smiling Faces Sometimes " où bien encore " Earthquake Shake " . Pour la Motown et Norman Whitfield , les Undisputed Truth ont toujours été considérés comme un groupe expérimental et éternel groupe de première partie lors des tournées de stars de la Motown , et non comme un véritable groupe à part entière . Norman Whitfield réservait ses priorités aux Temptations , le groupe phare de la Tamla Motown . Il n'est pas juste de dénigrer les Undisputed Truth dont la qualité vocale est indéniable . Les harmonies de Billie Rae Calvin et de Brenda " Evan " Joyce sont fracassantes et le leaderships de Joe Harris est sans conteste possible . Contrairement aux idées reçues " Papa Was A Rolling Stone " le hit des Temptations , avait été enregistré tout d'abord par les Undisputed Truth , mais malheureusement , leur version ne fut jamais plébiscitée comme celle des Temptations , qui grimpa en haut des charts et remporta un Grammy Award .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le premier album du groupe " The Undisputed Truth " sur Gordy Records GS 955L [ US ] fut réalisé et édité en 1971 ; il s'agit d'un album très soul qui atteint le top 3 des charts Rhythm 'n' Blues avec le titre " Smiling Faces Sometimes " ( que reprendront les Temptations sur l'album " Sky's The Limit " ) . Ce premier LP est essentiellement composé de reprises certes ! mais quelles reprises ! toutes à faire pâlir les versions originales !!! La face A débute , avec un titre très Soul , spécialement réalisé pour les Undisputed Truth " You Got The Love I Need " , suivi de la reprise " Save My Love For A Rainy Day " déjà interprétée par les Temptations et the Van Dykes en 1967 . Le troisième titre de cette face A , " California Soul " est encore une reprise qui fut interprétée par The Messengers sur le single Soul Records S 35037 en 1967 , Smokey Robinson & The Miracles sur l'album " Four In Blues " , Marvin Gaye & Tammi Terrell sur l'album " Easy " , Marlena Shaw sur l'album " Spice Of Life " en 1969 , Edwin Starr sur l'album " War & Peace " en 1970 où bien encore par Brenda & The Tabulations en 1971 pour ne citer que les plus connus . Le quatrième titre est le célébre " Aquarius " de la comédie musicale " Hair " que l'on ne cite plus , quand au cinquième et dernier titre ce cette face , le très Funky " Ball Of Confusion [ That's What The World Is Today ] " n'a rien à envier vis à vis des versions des Temptations sur le single Gordy G 7099 [ US ] de 1970 et d' Edwin Starr sur son album " Involved " en 1971 . La B side s'ouvre sur leur premier single " Smiling Faces Sometimes " ( une fois n'est pas coûtume fut interprété et enregistré pour la première fois par Undisputed Truth en 1969 mais jamais sorti dans cette version ( Previously Unreleased ) que j'ai posté avec l'album en " Hors Album " bonus ) interprété par les Temptations sur l'album " Sky The Limit " en 1971 , et que reprendront ; Bobby Humphrey sur l'album " Dig This ! " en 1972 , David Ruffin sur son album " Me'n Rock'n Roll Are Here To Stay en 1974 et enfin Charles Kynard . Le deuxième titre " We've Got A Way Out Love " est une reprise des Originals sur leur album " Green Grow The Lilacs " de 1969 ; le suivant " Since I've Lost You " est une reprise de Jimmy Ruffin sur son single Soul Records S 35002 [ US ] de 1964 , de Gladys Knight & The Pips sur l'album " Everybody Needs Love " de 1967 où encore des Temptations sur l'album " Puzzle People " de 1969 que reprendra également Clay Hunt en 1980 . Le quatrième titre " Ain't No Sun Since You've Been Gone " est une reprise des Temptations sur l'album " With A Lot O' Soul " ou de Gladys Knight & The Pips sur l'album " Everybody Needs Love " de 1967 que reprendra Chuck Jackson sur l'album " Arrives ! " en 1968 . Pour le cinquième titre , on ne le présente plus ! la fameuse reprise " I Heard It Through The Grapevine " de Gladys Knight & The Pips du toujours même album " Everybody Needs Love " de 1967 , popularisé par Marvin Gaye sur l'album au titre éponyme de 1968 , que reprendront ; Smokey Robinson & The Miracles , Bobby Taylor & The Vancouvers , Andre Williams en 1968 , les Temptations , The Young Holt Unlimited en 1969 , Creedence Clearwater Revival en 1972 , Bettye Lavette où bien encore King Curtis . C'est avec une sublime version de " Like A Rolling Stone " de Bob Dylan très Soul que ce premier album se termine .

    The Undisputed Truth : Biographie

    En 1972 paraît leur deuxième Album " Face To Face With The Truth " sur Gordy Records G 959L [ US ] ( le meilleur selon moi ! ) très nettement orienté Funky , cet album ne comprend que des reprises et commence par " You Make Your Own Heaven And Hell Here On Earth " des Temptations sur " Psychedelic Shak " de 1970 suivi de " What It Is ? " des Temptations sur " Solid Rock " de 1972 . Le troisième titre de cette face A " Ungena Za Ulimwengu [  Unite The World ] Friendship Train " est un medley de chansons des Temptations sur les albums " Sky's The Limit " de 71 et " Psychedelic Shack " de 70 et de Gladys Knight & The Pips sur le single Soul Records S 35068 en 1969 , termine cette face de façon magistrale et je dois bien le dire , c'est pour moi le meilleur morceau de l'album . La face B commence par le tube du moment " Superstar [ Remember How You Got Where You Are ] " des Temptations sur leur single Gordy Records G 7111 [ US ] de 1971 que reprendra en 1974 David Ruffin sur son album " Me'n Rock'n Roll Are Here To Stay " suivi de , " Take Me In Your Arms And Love Me " de Gladys Knight & The Pips figurant sur l'album " Everybody Needs Love " de 1967 que reprendront les Flirtations . Le troisième titre " Don't Let Him Take Your Love From Me " est une reprise de Jimmy Ruffin se trouvant sur le single Soul Records S 35046 [ US ] en 1968 puis repris sur les albums des Temptations " Cloud Nine " et des Four Tops " The Four Tops Now ! " tout deux de 1969 , quand au dernier titre " What's Going On " de Marvin Gaye on ne le présente plus !

    The Undisputed Truth : Biographie

    En 1973 paraît l'album " Law Of The Land " sur Gordy Records G 963L [ US ] de plus en plus axé sur la Funky et qui comprend 11 reprises sur les 12 titres que nous livre cet LP . Le premier titre de la face A " Law Of The Land " très Funky est une reprise des Temptations de leur album de 1973 " Masterpiece " ( enfin quand je dis reprise ; il se peut aussi que les Undisputed Truth ont expérimenté cette chanson pour les Temptations ) . Le deuxième titre " Papa Was A Rollin' Stone " toujours très Funky est bien leur version et non de celle des Temptations de leur album " All Directions " de 1972 et qui sera repris dans une version Reggae par Ken Boothe . Le troisième titre " Girl You're Alright " le seul qui ne soit pas une reprise est une composition de Pam Sayer; Clay McMurray qui sonne lui très Soul . Le quatrième titre " Killing Me Softly With His Song " très Soul lui aussi , est une reprise de Roberta Flack qui figure sur l'album " Killing Me Softly " de 1973 et qui sera aussi repris en 1996 par les Fugees sur leur album " The Score " . La cinquième chanson " Just My Imagination [ Running Away With Me ] toujours très Soul est encore une reprise des Temptations de leur album " Sky's The Limit " de 1971 , repris par Eddie Kendrick en 1978 et par Bobby Womack en 1982 sur l'album " The Poet ". Le sixième et dernier titre de la face A " This Child Needs Its Father " assez Funky Soul est une reprise de Gladys Knight & The Pips figurant sur l'album " Neither One On Us " de 1973 . La B side commence , elle par le très Funky " Mama I Gotta Brand New Thing [ Don't Say No ] " une reprise ( ou une expérimentation des Undisputed Truth ) des Jackson 5 issue de leur album " Get It Together " de 1973 . La deuxième chanson " Feelin' Alright " très Funky , est une reprise des Rare Earth de l'album " Get Ready " de 1969 que reprendront ; Lulu , Joe Cocker sur son album " Mad Dogs & Englishmen " , Mongo Santamaria en 1970 , Diana Ross & The Jackson 5 sur le single Motown Records DJ 719 [ US ] , Jr. Walker & The All Stars sur son album " Rainbow Funk " en 1971 et par Isaac Hayes sur son " Live At The Sahara Tahoe " en 1973 . Le troisième titre de cette B side " Love And Happiness " , une Funky Soul est une reprise d'Al Green émanant de son album " I'm Still In Love With You " de 1972 . La quatrième chanson que l'on ne présente plus là aussi " With A Little Help From My Friends " des Beatles en 1967 et immortalisée par Joe Cocker a Woodstock en Aout 1969 est une bonne version Funky Soul . Le cinqième titre " If I Die " dans le style Funky est une reprise de Rare Earth sur leur album " One World " de 1971 . Pour clôturer cette B side et album , la sixième chanson " Walk On By " une sublime version Funky Soul est , elle une reprise de la chanteuse Dionne Warwick composée par Hal Davis et Burt Bacharach issue de son album " Make Way For Dionne Warwick " en 1964 , que reprendront aussi ; The Three Souls en 1965 , Smokey Robinson & The Miracles sur leur album " Away We A Go Go " , Pucho & The Latin Soul Brothers sur leur album " Tough ! " , Mongo Santamaria sur l'album " Hey ! Let's Party " en 1966 , Stan Getz sur l'album " The Special Magic Of Stan Getz & Burt Bacharach " , Brother Jack McDuff sur son album " Walk On By " en 1967 , George Benson sur l'album " Giblet Gravy " en 1968 et Isaac Hayes sur " Hot Buttered Soul " en 1969 . " Law Of The Land " est aussi le début d'une mésentente au sein du trio et c'est ainsi que vers le milieu des années 70 , le groupe initial se sépare et nos deux vocalistes quittent le groupe qui se reforme autour de Joe Harris . Dans un premier temps , arrive aux côtés de Joe Harris , Taka Boom ( alias Yvonne Stevens qui n'est autre que la soeur de Chaka Khan , alias Yvette Stevens née un an et demi auparavant ) , Virginia McDonald , Tyrone " Lil'Ty " Barcley et Calvin " Daakk " Stephenson .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le Quatrième album " Down To Earth " sur Gordy Records G6-968S1 [ US ] , marque un tournant quand à l'orientation du groupe ; désormais les chansons seront en majoritées écrites pour eux et la Funky bien plus présente que la Soul Music . Le premier titre de la face A " Help Yourself " écrite par Norman Whitfield nous montre ce que va interpréter à l'avenir les Undisputed Truth  , une Funky qui deviendra de plus en plus délirante au fil des années . " Big John Is My Name " , la deuxième chanson de l'album est dans la même mouvance que " Help Yourself " . Le troisième titre " Brother Louie " est une reprise du groupe The Stories de 1973 interprétée aussi par Hot Chocolat et Roy Ayers en 1973 , par un groupe Finlandais Petterson Brass en 1974 et plus tard en 2004 par Brandy Moss Scott . La quatrième chanson " I'm A Fool For You " , une Funky à l'image des deux premières est formidable . Le cinquième titre " Our Day Will Come " est une subtile version Funky Soul toute en douceur que l'on ne présente plus , tant elle fut interprétée que je n'en sais même plus moi-même qui l'a chanté en premier en voici un certain nombre : The Three Souls en 1964 , Fontella Bass en 1965 , les Supremes , Cher et même James Brown en 1966 , les Soulful Strings en 1967 , Isaac Hayes , Jimmy Scott en 1970 , Hazel Dean en 1975 , les Merseybeats , Herb Alpert & The Tijuana Brass , Cal Tjader , Clara & The Cleftones , Ruby & The Romantics et Laurel Aitkens pour ne citer que ceux qui me viennent à l'esprit . La B Side commence par " Just You 'n' Me " une reprise Soul très aérienne et légère de Chicago sur leur album " Chicago VI " de 1973 . La deuxième tout comme la troisième chanson " Love And Happiness " et " Law Of The Land " sont des versions différentes de leur album précédent " Law Of The Land " de 1973 . Le quatrième titre " The Girl's All Right With Me " est une honnête Soul écrite pour le groupe par Eddie Holland; Norman Whitfield et Eddie Kendricks . " Save My Love For A Rainy Day " qui clôt l'album Américain est une reprise des Temptations sur leur album " With A Lot Of Soul " ou des Van Dykes ( je ne sais plus lequel des deux qui a interprété cette chanson en premier ) en 1967 . " Down To Earth " comprend deux titres de plus sur le pressage Anglais " Gonna Keep On Tryin' Till I Win Your Love " ( qui figure en B side sur leur single Gordy Records G 7124F [ US ] ) qui fut interprété par Edwin Starr en 1967 , puis par Jimmy Ruffin en 1968 et par Marvin Gaye en 1969 est placé comme le sixième titre de la face A , et " Let's Go Back To Day One " le sixième morceau de la B Side (que l'on ne trouve que sur l'album anglais à l'époque) est une reprise d'Eddie Kendriks de son album " All By Myself " de 1971 que reprendront également Diana Roos sur l'album " Mahogany " et The Disco Machine sur l'album " Discotech " tout deux de 1975 . Lloyd Williams , Marcy Thomas et Marvin Stewart viennent grossir les rangs d'Undisputed Truth , Norman Whitfield est toujours là , mais on constate un changement radical d'image et de sonorité dans le groupe qui s'oriente vers une musique qui varie entre Psychédélisme Soul Funk et Black Rock . Si Star Trek avait été une série Noire , Undisputed Truth en aurait composé le générique , conçu le décor et déssiné les costumes . Précurseurs d'un courant de mode dont ils s'inspirèrent de George Clinton et ses Funkadelics où Parliaments , les Undisputed Truth offrent le meilleur de la Soul futuriste des années 70 . Il suffit de voir leurs visages peint en noir et blanc pour s'en rendre compte ce qui devint en fait leur marque de fabrique .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Comme mentionné plus haut les Undisputed Truth sont une occasion pour Norman Whitfield d'innover et d'expérimenter de nouvelles sonorités , choses qu'il ne pouvait entreprendre avec les Temptations , icône de la Tamla Motown et plus dans la tradition de la maison , écoutez les deux albums suivant " Cosmic Truth " et " Higher Than High " , tous deux de 1975 et vous comprendrez . On n'y nomme volontairement pas les membres du groupe de manière explicite mais seulement les musiciens en studio . " Cosmic Truth " sur Gordy Records G6-970S1 [ US ] , le cinquième album d'Undisputed Truth ne présente plus que trois reprises sur les neuf titres qui le compose . Avec cet album , exit la Soul Music et même la Funky , désormais place à la Funk ( je dirais même la Funk Spatiale ) et il commence fort avec " Earthquake Shake " ( le ton est donné immédiatement ; on rentre dans l'univers Star Trek ) . Il est suivi du superbe , grandiose , sublime " Down By The River " de Neil Young en 1969 , une perle de douceur funky et magnifiquement orchestrée . " UFO's " la troisième chanson tout comme le reste de l'album reste très très funk . Le quatrième titre " Lil' Red Riding Hood " est pour moi le meilleur morceau de l'album et je vous laisse le découvrir dans la discographie qui suit cette biographie ; " Squeeze Me , Tease Me " termine avec violence cette face A . La B side commence fort avec " Spaced Out " , pas le temps de souffler , suivit de " Got To Get My Hands On Some Lovin' ' qui n'a rien à voir avec la chanson de Marvin Gaye . Le troisième titre " 1990 " est la deuxième reprise de cette album , titre des Temptations sur leur album éponyme " 1990 " de 1973 . L'album se termine sur la troisième reprise  " [ I Know ] I'm Losing You " des Temptations en 1966 qui sera interprétée aussi par les Soulful Strings en 1967 , Diana Ross & The Supremes With The Temptations en 1968 , Gladys Knight & The Pips en 1969 , Jr. Walker & The All Stars , Jackson 5 et Rare Earth en 1970 .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le sixième album " Higher Than High " sur Gordy Records G6-972S1 [ US ] est résolument orienté Funky ; il en est complétement  " déjanté " et tout comme " Cosmic Truth " , Undisputed Truth nous livre encore une perle . La face A ne comporte que des titres créés pour le groupe ; " Higher Than High " le titre éponyme de l'album ouvre donc cette galette vinylique et donne le ton quand au contenu de celle ci . " Poontang " le deuxième titre , est un mélange de Funky et de Bop absolument dansant , " Life Ain't So Easy " est pour moi la perle de cet album ; Funky bien sur , mais avec une douceur rafraîchissante , quand à " Boogie Bump Boogie " le dernier morceau de cette face , c'est purement de la Funk . La B side commence par une reprise de leur album " Down To Earth " ; " Help Yourself " jouée de manière plus Disco Funk et le titre suivant " I'm In The Red Zone " très Funky , est la deuxième perle de ce disque . " Overload " est de la même veine que " Boogie Bump Boogie " , " I Saw You When You Met Her " est une sublime version Funky de David Ruffin qui figurait sur son album " Me'n Rock'n Roll Are Here To Stay " de 1974 et cet LP se termine sur une très bonne reprise Funky de " Ma " des Temptations de leur album " Masterpiece " de 1973 , la troisième perle de l'album , bref , voilà un excellent disque que ce " Higher Than High " . 

    The Undisputed Truth : Biographie

    Après bien des déboires au sein de la Motown , Norman Whitfield quitte la firme pour créer son propre label Whitfield Records et emmene avec lui les Undisputed Truth . A partir de leur septième LP " Method To The Madness " sur Whitfield Records WH 2967 [ US ] en 1976 , l'orientation musicale prend une direction nettement plus Disco Funk . La face A commence par " Cosmic Contact " le titre le moins bon de l'album et aussi le plus expérimental de leur carrière (à oublier très vite) , heureusement le suivant , " Method To The Madness " l'un des deux monstrueux joyaux Funk avec une ligne de bass magistrale efface cette petite erreur . Le troisième titre " Sunshine " est une merveille de douceur . Le Quatrième et dernier titre de la face A " You + Me = Love " le tube de l'album , morceau de bravoure mené comme une tigresse par Taka Boom , nous offre une Funk de 11'19 . La B side débute avec le deuxième monstrueux joyaux Funk de cet LP " Hole In The Wall " suivi de " Loose " bien dans le style Disco Funk . La troisième chanson " Life Ain't So Easy " est une autre version du titre de leur album " Higher Than High " que je trouve un cran inférieur ici . " Take A Vacation From Life [ And Visit Your Dreams ] " , le quatrième morceau est une superbe Funky Soul toute en finesse . " Let's Go Down To The Disco " l'autre tube Disco Funk de l'album à la rythmique syncopée entêtante , que les Bee Gees ont forcément dû entendre pour reprendre à leur compte le gimmick vocal de " You Should Be Dancing " , en rajoutant le " Yeah ! " , un an plus tard , termine donc cette B side qui nous offre un très bon LP . Avec " Method To The Madness " , on découvre un Norman Whitfield remontant les manches pour affronter directement la déferlante Disco . Avant 1976 , on ne trouve que de manière détournée dans les productions-maisons de la Motown , des références à cette musique très en vogue dans les boîtes gays . Cette année est décisive pour le label , où sort plusieurs disques s'inscrivant dans la vague Disco avec " Whole New Things " de Rose Banks où encore " Night Life " , dernière parution des Miracles , sans Smokey Robinson . L'apogée se situe en 1977-1978 , mais c'est une autre histoire . Cependant , c'est bel et bien " Method To The Madness " qui couche sur bandes les fondements du son Disco selon la Motown .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Le huitième et dernier album du groupe " Smokin' " sur Whitfield Records WH 2967 [ US ] sort en 1979 , la face A commence par " Show Time " qui ressemble très légèrement au " Love Has Come Around " de Donald Byrd , est une sublime Funk avec une Bass omniprésente . La deuxième chanson " Talkin' To The Wind " est une petite pépite de sensibilité que la Funk peut produire à certaines occasions . " Atomic Funk " lorgne du côté de George Clinton , quand au quatrième et dernier morceau de la face A  " I Can't Get Enought Of Your Love " est lui , axé fortement vers le Disco Funk . La B side débute par le superbe " Space Machine " , assurément le temps fort de ce disque , relayé de suite par un " Tazmanian Monster " des plus monstrueux ( dans le bon sens du terme ) . La troisième chanson " Sandman " represente bien l'esprit Disco Funk et l'album s'achève sur un " Misunderstood " tout en finesse , subtile sensualité de la Funk . Après " Smokin ' " le groupe se disloqua ; Taka Boom qui avait déjà quitté Undisputed Truth après la sortie de " Method To The Madness " entreprit une carriére solo ; ce qu'il advint des autres membres du groupe je n'en sait trop rien , si ce n'est qu'actuellement Joe Harris continue de chanter les chansons d'Undisputed Truth dans de petites tournées .

    The Undisputed Truth : Biographie

    Parmis les musiciens de la line - up des différents lp's , l'on peut apercevoir Dennis Goffey ( en tout cas sur " Face To Face With The Truth " ) ; Joe Messina à la Guitare , Earl Van Dyke au Piano et Eddie Brown l'illustre percussionniste de la Motown pour tous les autres Albums . A ceux-ci s'ajoutent ; Melvin Stewart , Mark Kenoly , Ted Willingham et Keni Burke à la Guitare Bass; Melvin " Wah Wah " Watson , Earnest Reed Jr. , Trey Stone , Howard Rice et Brian Haner à la Guitare ; Michael Nash à l'Oberheim et à l'Harpe ; Walter Downing au Claviers et Piano ; Jimi Valdez et James Gadson à la Batterie ; Terral Santiel au Syndrums et Jack Ashford aux Percussions sur les divers albums d'Undisputed Truth .     

    Après cette longue biographie ; il est grand temps de vous laisser écouter la Discographie des Undisputed Truth ci-dessous en vous souhaitant une bonne audition . Groovement , Soul Quinquin    

    The Undisputed Truth : Biographie

         

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  •  Ce single SP est édité en Amérique sur le label Gordy Records G 7106 [ US ] en Mars 1971 , puis en Angleterre sur le label Tamla Motown Records TMG 776 [ UK ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7106 [ US ]

    Le single SP Américain sur Gordy Records G 7106 [ US ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7106 [ US ]

    A ) Save My Love For A Rainy Day 3'30

      

    1971 : Single SP Gordy Records G 7106 [ US ]

    B ) Since I've Lost You 3'10 

    Le single SP Promo Anglais sur Tamla Motown Records TMG 776 Promo [ UK ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7106 [ US ]

    Le single SP Anglais sur Tamla Motown Records TMG 776 [ UK ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7106 [ US ]

    1971 : Single SP Gordy Records G 7106 [ US ]

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  •  Ce single est sorti en Amérique sur le label Gordy Records G 7108 [ US ] et au Canada sur le label Tamla Motown G 7108 [ CA ] en Avril 1971 , puis en Allemagne sur le label Tamla Motown Electrola Gesellschaft Records m.b.h. 1C 006-92 723 [ GE ] , en France sur le label Tamla Motown Pathé Marconi 2C 006-92723 [ FR ] , en Hollande sur le label Tamla Motown Records 5C 006-92723 [ NL ] , en Espagne sur le label Tamla Motown RCA Records M 5112 [ ES ] , en Argentine sur le label Tamla Motown RCA Records   TMS 0581 [ AR ] , en Angleterre sur le label Tamla Motown Records TMG 789 [ UK ] et en Nouvelle Zélande sur le label Tamla Motown His Master's Voice Records TMM 812 [ NZ ] le 08 Octobre 1971 . 

    Le single SP Américain sur Gordy Records G 7108 [ US ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    A ) Smiling Faces Sometimes 2'59

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    B ) You Got The Love I Need 2'56

    Le single SP Canadien sur Tamla Motown Records G 7108 [ CA ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    Le single SP Allemand sur Tamla Motown Electrola Gesellschaft Records m.b.h.   1C 006-92723 [ GE ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ] 

    Le single SP Français sur Tamla Motown Pathé Marconi Records                        2C 006-92723 [ FR ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    Le single SP Anglais sur Tamla Motown Records TMG 789 [ UK ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    Le single SP Espagnole sur Tamla Motown RCA Records M 5112 [ ES ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    Le single SP Néo-Zélandais sur Tamla Motown His Master's Voice Records   TMM 812 [ NZ ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    Le single SP Argentin sur Tamla Motown RCA Records TMS 0581 [ AR ] . 

    1971 : Single SP Gordy Records G 7108 [ US ]

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  •  Cet album paraît en Amérique sur le label Gordy Records GS 955L [ US ] en Juillet 1971 , puis en Angleterre sur le label Tamla Motown Records STML 11197 [ UK ] , Allemagne sur le label Tamla Motown EMI Electrola Records 1C 062-92 902 [ GE ] et en France sur le label Tamla Motown Pathé Marconi Records 2C 062-92902 [ FR ] en Février 1972 .

    L'album Américain sur Gordy Records GS 955L [ US ] .

    1971 : Album " The Undisputed Truth " Gordy Records GS 955L [ US ]

    1971 : Album " The Undisputed Truth " Gordy Records GS 955L [ US ]

    A 1 ) You Got The Love I Need 2'57

    A 2 ) Save My Love For A Rainy Day 3'50

    A 3 ) California Soul 3'45

    A 4 ) Aquarius 2'39

    A 5 ) Ball Of Confusion [ That's What The World Is Today ] 10'20

    1971 : Album " The Undisputed Truth " Gordy Records GS 955L [ US ]

    B 1 ) Smiling Faces Sometimes 3'05

    B 2 ) We've Got A Way Out Love 2'55

    B 3 ) Since I've Lost You 3'10

    B 4 ) Ain't No Sun Since You've Been Gone 2'42

    B 5 ) I Heard It Through The Grapevine 2'51 

    B 6 ) Like A Rolling Stone 6'30

    Hors Album

    Smiling Faces Sometimes [ Previously Unreleased Version '69 ] 5'23 

    1971 : Album " The Undisputed Truth " Gordy Records GS 955L [ US ]

    L'album Français sur Tamla Motown Pathé Marconi Records                               2C 062-92902 [ FR ] .

    1971 : Album " The Undisputed Truth " Gordy Records GS 955L [ US ]

    1971 : Album " The Undisputed Truth " Gordy Records GS 955L [ US ]

    L'album Allemand sur Tamla Motown EMI Electrola Records                                1C 062-92 902 [ GE ]

    1971 : Album " The Undisputed Truth " Gordy Records GS 955L [ US ]

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  •  Ce single est édité en Amérique sur le label Gordy Records G 7112F / G 7112F DJ Promo [ US ] le 16 Novembre 1971 , puis en Allemagne sur le label Tamla Motown EMI Electrola Gesellschaft Records m.b.h. 1C 006-93 225 [ GE ] , en France sur le label Tamla Motown Pathé Marconi EMI Records 2C 006-93137 [ FR ] et en Hollande sur le label Tamla Motown Records 5C 006-93137 [ NE ] en Décembre 1971 avec les mêmes titres , mais sur des faces inversées . 

    Le single SP Promo Américain sur Gordy Records G 7112F DJ Promo [ US ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7112F / G 7112F DJ Promo [ US ]

    A ) You Make Your Own Heaven And Hell Right Here On Earth [ Stereo Version ] 3'39 

    B ) You Make Your Own Heaven And Hell Right Here On Earth [ Mono Version ] 3'39

    Le single SP Américain sur Gordy Records G 7112F [ US ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7112F / G 7112F DJ Promo [ US ]

    A ) You Make Your Own Heaven And Hell Right Here On Earth 3'39

    1971 : Single SP Gordy Records G 7112F / G 7112F DJ Promo [ US ]

    B ) Ball Of Confusion [ That's What The World Is Today ] 7'03 

    Le single SP Allemand sur Tamla Motown EMI Electrola Gesellschaft Records m.b.h. 1C 006-93 225 [ GE ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7112F / G 7112F DJ Promo [ US ]

    Le single SP Français sur Tamla Motown Pathé Marconi EMI Records                 2C 006-93137 [ FR ] .

    1971 : Single SP Gordy Records G 7112F / G 7112F DJ Promo [ US ]

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique