• Wilson Pickett

    Wilson Pickett

    L'histoire de Wilson Pickett est de beaucoup similaire à celle de la plupart des autres grands noms du Rhythm 'n' Blues des années soixante . Enfance passée dans le sud des Etats-Unis , puis migration vers les grandes villes du nord du pays . Vocation musicale découverte au travers du Gospel , et gloire internationale grâce au Rhythm 'n' Blues . Wilson Pickett naquit le 18 Mars 1941 à Prattville , Alabama , où il fit quelques études et chanta dans plusieurs petits groupes de Gospel , avant que sa famille ne décide d'aller s'installer à Détroit , Michigan , où husqu'en 1959 , il continua à chanter du Gospel au sein de diverses formations . En 1959 , Willie Scorefield , Membre des Falcons , l'un des groupes de Rhythm 'n' Blues les plus connus de la région , entendit Wilson Pickett chanter et immédiatement suggéra son incorporation au sein des Falcons . Wilson Pickett s'adapta très vite au format du groupe et en peu de temps se mit à écrire des compositions originales . La réputation des Falcons allait grandissant , et leur manager , robert West , cherchait à les faire enregistrer . Il contacta sans succès plusieurs maisons de disques de Détroit et finalement décida de téléphoner chez Atlantic Records à New York . Jerry Wexler raconte : << Un jour , untype de Détroit , Robert West , qui était manager des Falcons , me téléphone et me demande si je suis prêt à payer une séance d'enregistrement pour son groupe . Il voulait lui faire enregistrer une chanson intitulée " The Swim " au studio de Kinf Records à Cincinatti . 500 dollars , j'accepte . Ensuite il m'envoya la bande . " The Swim " était une chanson absolument horrible . Je refusai de sortir le disque et je lui renvoyai la bande , sans même ecouter le deuxième chanson . Quelques mois plus tard un single sortit sur le label Lupine Records et je m'apercus que c'était le truc que j'avais payé . Seulement , Lupine Records avait sorti en Side A l'autre chanson . " I found A Love " , était absolument fantastique et commençait à passer beaucoup en radio dans diverses villes des Etats-Unis . Et j'ai dû racheter la bande pour pouvoir sortir le disque sur Atlantic Records . Ce fut un hit , et " I Found A Love " , devint un grand classique du Rhythm 'n' Blues >> . Les Falcons enregistrèrent quelques autres disques pour Atlantic Records ; " You're So Fine " , composition de Wilson Pickett , en particulier fut un succès , mais les Falcons finirent par se séparer . Le nom de Wilson Pickett était devenu très familier à Détroit , dans les milieux discographiques , et il fut contacté par Wilbur Golden , le président de Correct-Tone Records , qui le fit auditionner par le chanteur Lloyd Price en 1963 . Lloyd Price , qui avait sa propre marque de disques Double L Records fut séduit par la voix de Wilson Pickett , l'engagea , et lui fit enregistrer une bande de démonstration comprenant quelques-unes de ses compositions . Ensuite , Lloyd Price envoya la bande à Atlantic Records en espérant que Jerry Wexler choisirait quelques hnasons et les ferait enregistrer à l'un de ses artistes . Jerry Wexler était en train de préparer une séance d'enregistrement pour Solomon Burke , lorsqu'il reçut par la poste une bande de Détroit . Il y avait six ou sept chansons , des démos , chantées par Wilson Pickett . Il fut très impressionné par l'une d'entre elles , " If You Need Me " , et il la fit écouter à son collaborateur Bert Berns , en lui disant qu'il voulait la faire chanter par Solomon Burke . Bert Berns lui répondit qu'il n'y avait pas besoin de la faire chanter par qui que ce soit , et qu'il fallait la sortir telle quelle . Bien que Bert Berns avait raison , Jerry Wexler avait toujours eut pour politique de donner les meilleures chansons aux artistes avec lesquels il travaille , plutôt que d'engager de nouveaux chanteurs . Aussi , il achete les droits d'édition de " If You Need Me " et Solomon Burke en fit un single . Seulement les hommes de loi , qui négocièrent l'affaire , oublièrent d'acheter les droits d'enregistrement et Liberty Records sortit la version de Wilson Pickett ! Ce fut la lutte dans les hit-parades . La version de Wilson Pickett monta jusqu'à la soixante-quatrième place , celle de Solomon Burke à la trente-septième , ce qui représente tout de même pas mal de ventes pour l'une et l'autre . D'ailleurs si l'on veut être objectif , la version de Wilson Pickett était la meilleure . Seulement Solomon Burke était déjà un artiste établi . " If You Need Me " devint par la suite le classique que l'on sait et allait être reprise par Bill Doggett , les Rolling Stones et Tom Jones !
    Wilson Pickett
    Toujours en 1963 , Wilson Pickett enregistra un autre petit hit , " It's Too Late " , pour la marque de Lloyd Price , qui était distribuée par Liberty Records . Mais l'année suivante , Wilson Pickett décida lui-même d'aller offrir ses services à Atlantic Records . Mais laissons une fois de plus à Jerry Wexler le soin de nous raconter l'arrivée de Wilson Pickett Chez Atlantic Records . << Un an après l'épisode de " If You Need Me " , Wilson Pickett arriva dans mon bureau , une bande sous le bras et me dit : '' Je veux enregistrer pour Atlantic Records " . Je lui demandai s'il n'était pas furieux à cause de la petite guerre du tube , mais il ne m'en voulait pas ! Je sortis donc la bande qu'il avait apportée avec lui , et le disque se vendit à peine à 40 000 exemplaires . Mais je voulais garder Wilson Pickett , car il était évident que c'était un grand chanteur , et je demandai à Bert Berns de la produire . Bert Berns produisit une séance avec Wilson Pickett , en utilisant Tammi Lynn en duo avec lui . " Come Home Baby " fut un disque qui coûta une fortune , mais ne se vendit pas . Un disque curieux , au feeling très Pop , je l'ai réécouté il n'y a pas très longtemps , c'était vraiment une chanson très en avance sur son époque . De plus il y avait eu des frictions entre Wilson Pickett et Bert Berns , ce dernier ne voulait plus travailler avec lui , et je n'avais plus personne pour produire Wilson Pickett . Une situation qui s'est reproduite très souvent : je devenais producteur d'un artiste parce qu'il n'y avait personne d'autre . Donc il me fallait produire Wilson Pickett et nous passâmes un an à essayer de trouver une idée , en vain . Lorsqu'une chanson me plaisait , il ne l'aimait pas , et vice versa . Cela se passait en 1964-1965 , j'étais à Atlantic Records depuis plus de dix ans , et nous avions toujours utilisé les mêmes musiciens , les mêmes arrangeurs , et plus ou moins le même " son " . Cela nous avait réussi car nous avions eu beaucoup de succès avec de sartistes comme Ruth Brown , Ray Charles , Joe Turner , les Drifters , les Coasters , etc etc . Mais le " son " devenait stérile . Entre-temps , j'avais conclu une association avec Jim Stewart , le président de Staw Records . Stax Records faisait ses disques , on les pressait , on en assurait la promotion et la distribution , et on leur versait un pourcentage des royalties . Bref , j'étais prêt à laisser tomber Wilson Pickett mais je voulais tout de même faire une dernière tentative , et je décidai de l'emmener enregistrer avec les musiciens de chez Stax Records >> . En Juin 1965 , Wilson Pickett et Jerry Wexler arrivèrent à Memphis . Jusqu'alors les musiciens de chez Stax Records n'avaient jamais tevaillé avec des artistes venus de New York spécialement pour enregistrer avec eux . Stax Records avait un petit noyau d'artistes et travaillait surtout en circuit fermé . Lorsque la venue de Wilson Pickett fut annoncée , quelqu'un suggéra à Steve Cropper de lui écrire une chanson . Steve Cropper se procura le seul album de Wilson Pickett qu'il lui fût possible de trouver , un album enregistré en public à l'Apollo où Wilson Pickett chantait quelques morceaux , et le guitariste remarqua qu'à la fin de chaque chanson , Wilson Pickett répétait : " Yeah ! wait for the midnight Hour , baby " .
    Wilson Pickett
    Il pensa qu'il tenait là une bonne idée pour une chanson et en parla à Wilson Pickett dès son arrivée . Wilson Pickett , de son côté , avait une vague idée de mélodie dans la tête ; les deux hommes se mirent à travailler , et composèrent ainsi " In The Midnight Hour " , qui devait atteindre la prmière place du hit parade Rhythm 'n' Blues , et placer Wilson Pickett dans le peloton des vedettes du genre aux côtés de James Brown et Otis Redding . Jerry Wexler ne resta à Memphis que deux jours mais Wilson Pickett y passa la semaine en compagnie de Booker T. & The MG's et des Mar-Keys sous la direction de Wayne Jackson . Quatre tubes Rhythm 'n' Blues devaient sortir de ces séances : " In The Midnight Hour " , " Don't Fight It " , " I'm Not Tired " et " It's A Man Way " . Mais sans aucun doute , " In The Midnight Hour " fut à la base du Stax Sound , et par la suite on devait retrouver le même feeling dans " Knock On Wood " d'Eddie Floyd et le " Hold On I'm Coming " de Sam & Dave . Mais bien que Jerry Wexler ait donné un sérieux coup de main à Stax Records en leur amenant Wilson Pickett et en contribuant considérablement à l'élaboration de " In The Midnight Hour " , des problèmes ne tardèrent pas à surgir . Selon certains , Jim Stewart n'aimait pas beaucoup Wilson Pickett , selon d'autres , Jim Stewart n'appréciait guère de voir Jerry Wexler utiliser les studios et les musiciens Stax Records pour un chanteur de chez Atlantic Records . Toujours est-il que , Wilson Pickett parti , aucun artiste de Atlantic Records n'alla plus jamais enregistrer chez Stax Records . Et lorsque Jerry Wexler engagea Sam & Dave et voulu les faire enregistrer avec les MG's et les Mar-Keys , il dut faire sortir les disques du duo sur le label Stax Records . Pour Wilson Pickett il lui fallait trouver autre chose , et il décida d'aller essayer le studio Fame de Rick Hall , à Muscle Shoals : << Je connaissais Rick Hall car Atlantic Records sortait quelques-unes de ses productions , il m'avait été présenté par Joe Galkin , qui avait découvert Otis Redding , et Joe Galkin travaillait pour nous dans les Etats du Sud . Lorsque je suis arrivé à Muscle Shoals avec Wilson Pickett , j'ai été littéralement sidéré par les musiciens de Rick Hall . Il y avait Tommy Cogbill à la basse , Chip Moman à la guitare et Chip Moman était vraiment un des grands guitaristes de l'époque , Roger Hawkins que je considère toujours comme le meilleur batteur du monde , Jimmy Johnson était guitariste rythmique , et Spooner Oldman aux claviers . Pour Wilson Pickett , nous utilisions deux sections de cuivres , selon qu'elles étaient disponibles , soit les Memphis Horns de Wayne Jackson , soit la section de Charlie Chalmer avec Bowlegs Miller >> .
    Wilson Pickett
    La première séance de Wilson Pickett à Muscle Shoals en 1966 , sous la direction de Jerry Wexler , produisit deux singles , " 634 57 89 " et " Land Of The Thousand Dances " . Ces deux titres devaient atteindre la première place des charts Rhythm 'n' Blues .
    Wilson Pickett
    Par la suite , Wilson Pickett et Jerry Wexler enregistrèrent hit sur hit grâce à l'aide des musiciens de Fame Recording Studios : " Mustang Sally " , " Funky Broadway " , " Soul Dance Number 3 " ; " Stagger Lee " , " A Man And A Half " , " She's Looking Good " .
    Wilson Pickett
    Mais le plus grand chef-d'oeuvre de Wilson Pickett à Muscle Shoals fut sans aucun doute " Hey Jude " , qui fut enregistré en 1968 , alors que Jerry Wexler en avait terminé avec lui : << J'ai cessé de produire Wilson Pickett , car on ne s'entendait plus très bien . Wilson Pickett est assez...euh...enfin difficile . Et puis je venais de former une équipe de producteurs avec Brad Shapiro et Dave Crawford . Brad Shapiro travaillait pour Henry Stone à Miami , et je pensais qu'il ferait du bon tracail pour nous . Si j'ai choisi de le mettre en équipe avec Dave Crawford , c'est parce que je crois fermement qu'une bonne équipe peut faire du travail cent fois meilleure qu'un type tout seul . Et le premier travail a été de produire Wilson Pickett >> . En 1968 donc , Wilson Pickett est en studio à Muscle Shoals pour enregistrer un album . Et selon David Hood , le bassiste de la séance : << Si Duane Allman n'avait pas été là , Wilson Pickett n'aurait jamais enregistré " Hey Jude " . Ce fut l'idée de Duane Allman . Cela nous prit un peu de temps pour mettre le morceau bien en place , et Wilson Pickett commençait à s'énerver , mais on s'en est tiré ! >> . Effectivement , le résultat est absolument magistral , de bout en bout Wilson Pickett véhicule la chanson de John Lennon , Paul McCartney avec un feeling particulièrement incisif et introduit par un hurlement déchirant le solo de guitare de Duane Allman . Solo torride qui contribua grandement à faire démarrer la renommée de Duane Allman ( C'est en entendant ce " Hey Jude " qu'Eric Clapton décida de jouer avec Duane Allman ) .
    Wilson Pickett
    L'année suivante , Wilson Pickett eut un autre succès avec " Hey Joe " et s'en alla en 1970 enregistrer au Criteria Studios de Miami avec le tandem Brad Shapiro-Dave Crawford . Jerry Wexler venait d'acheter une maison en Floride , et avait conçu un arrangement avec les studios Criteria , donnant à Atlantic Records la première option sur l'un des deux studios . Il avait ensuite proposé à la section rythmique de Muscle Shoals , Roger Hawkins , David Hood , Barry Beckett et Jimmy Johnson , de venir s'installer à Miami . Mais devant leur refus , il avait monté une nouvelle section rythmique , les Dixie Flyers , un groupe de musiciens de Memphis : Charlie Freeman à la guitare , Tommy McClure à la basse , Sammy Creason à la batterie , Mike Utley et Jim Dickinson aux Claviers . Avec eux , Wilson Pickett enregistra " Funky Way " , " Woman Likes To Hear That " et une version de " You Keep Me Hangin' On " . Pour d'autres titres comme l'excellent " Groovy Little Woman " , la section rythmique de Muscle Shoals fut importée provisoirement à Criteria . Toujours en 1970 , une version de  " Sugar Sugar " ( curieux choix ! ) se retrouvadans le " Top 30 " du "Hot 100 " Américain .
    Wilson Pickett
    Le style de Wilson Pickett commançait à être démodé , aussi celui-ci avait-il recours de plus en plus souvent à des reprises dont le choix n'était pas toujours très judicieux , mais semblait plaire au public ; ainsi " Engine Number 9 " , reprise d'un tube de Roger Miller , se retrouva-t-elle dans le " Top 15 " du " Hot Cent " . Cette même année Atlantic Records prit la décision d'envoyer Wilson Pickett enregistrer un album à Philadelphie , avec les deux sorciers du " Philly Sound " , Kenny Gamble et Leon Huff . Là aussi , cette décision peut paraître curieuse , et l'on pouvait se demander comment Kenny Gamble et Leon Huff , avec leur production toute en finesse et leurs arrangements somptueux , allaien s'y prendre avec un " gueulard " comme Wilson Pickett . Mais la magie de Kenny Gamble et de Leon Huff devait faire des miracles . L'album " In Philadelphia " devait rester dans les charts pendant plus d'un an , et le single qui en fut extrait , " Don't Let The Green Grass Fool You " , allait dépasser le million d'exemplaires vendus et rapporter à Wilson Pickett un disque d'or . Pour ce faire Kenny Gamble et Leon Huff modifièrent leur son , en laissant le piano électrisue de Leon Huff prendre le dessus sur la section de cuivres .De plus , ils fournirent au chanteur d'excellentes chansons .
    Wilson Pickett 
    Ensuite , Wilson Pickett retourna à Muscle Shoals , " Don't Knock My Love Part 1 " prit la suite de " Don't Let The Green Grass Fool You " et rapporta à son tour un disque d'or en 1971 , et l'album " Best Of Wilson Pickett Volume 2 " resta dans les charts une bonne partie de cette même année . Et puis les chose se calmèrent . En 1972 , wilson Pickett eut de petits succès grâce aux séances de Muscles Shoals . Les singles " Fire And Water " ( pourtant excellent ) , " Funky Factory " et " Mama Told Me Not To Come " , ainsi que l'album " Don't Knock My Love " , ne firent que de brèves apparitions dans les hit-parades . Et à la fin de l'année , Wilson Pickett signe chez RCA Records avec Dave Crawford  comme producteur .
    Wilson Pickett
    Les deux premiers albums de Wilson Pickett pour RCA Records , " Mr. Magic Man "
    Wilson Pickett
    et " Miz Lena's Boy " , parus tous deux en 1973 , ne présentent à mon sens aucun intérêt . On y sent un Wilson Pickett mal à l'aise , se débattant dans un environnement qui n'est pas le sien .
    Wilson Pickett
    Et il faudra attendre l'année suivante pour le voir retourner à Muscle Shoals , et produire un album percutant à souhait , " Pickett In The Pocket " . Mais ni la splendide pochette , ni son contenu ne parvinrent à faire vendre ce disque pourtant excellent . La responsabilité de cet échec incombe surtout à RCA Records qui ne possède pas un très gros catalogue d'artistes noirs et ne sait donc pas comment les promouvoir , car on ne promotionne pas Wilson Pickett et Elvis Presley de la même façon . Leurs marchés ne sont pas les mêmes . D'après Barry Beckett , le painiste du Muscle Shoals Sound Studio qui travailla souvent avec lui : << Le gros problème de Wilson Pickett , c'est qu'il n'évolue pas avec le temps . Son style n'intéresse pas autant de monde qu'avant . C'est dommage car c'est un grand chanteur . Wilson Pickett doit être enregistré comme il l'était chez Stax Records ou chez nous . Il lui est très difficile de s'adapter au style du Rhythm 'n' Blues qui est à la mode en ce moment , à cause de as voix . Si Wilson Pickett chante , il doit chanter fort , il lui est totalement impossible de chanter doucement . Et puis je pense que sa plus grosse erreur a été de signer chez RCA Records , qui n'est pas équipé pour promouvoir des artistes noirs ! >> .
    Wilson Pickett
    Après un ultime album pour RCA Records , " Join Me And Let's Be Free " en 1975 , il fonde son propre label , Wicked Records , dont la distribution est assuré par TK Records , la marque de Henry Stone en 1976 .
    Wilson Pickett
    Wilson Pickett enregistre un single , une reprise de " Love Will Keep Us Together " ; et un album " Chocolate Mountain " sous la production de Brad Shapiro .
    Wilson Pickett
    En 1978 il enregistre l'album " A Funky Situation " pour le label de Doug Morris , Big Tree Records ,
    Wilson Pickett
    puis l'album " I Want You " sur le label EMI America Records en 1979 , suivit de l'album " Right Track " en 1981 .
    Wilson Pickett
    Il signe chez Motown Records et enregistre l'album " American Soul Man " en 1987 ,
    Wilson Pickett
    puis son dernier album , " It's Harder Now " pour le label Bullseye Blues & Jazz Records en 1999 . Wilson Pickett décéde , suite à une crise cardiaque le 19 Janvier 2006 .       
  • Wilson Pickett : Album " It's Too Late " Double-L Records DL-2300 [ US ]

    Le tout premier album de Wilson Pickett , " It's Too Late " est édité en Amérique sur le label Double-L Records DL-2300 ( Mono ) SDL-8300 ( Stereo ) [ US ] en 1963 . Le label en tirera trois singles , mais auparavant , Wilson Pickett avait sorti un premier single sur le label Correc-Tone Records C 501 [ US ] avec en A Side " Let Me Be Your Boy " couplé avec " My Heart Belongs To You " en Avril 1962 . Cet album est essentiellement orienté vers le Rhythm 'n' Blues , alors que son premier single est lui axé sur la Northern Soul . J'ai bien sur ajouté ce single à cet album . cool 

    Wilson Pickett : Album " It's Too Late " Double-L Records DL-2300 [ US ]

    A 1 ) If You Need Me 2'34

    A 2 ) I'm Gonna Love You 2'09

    A 3 ) Baby Don't Weep 2'08

    A 4 ) Peace Breaker 2'37

    A 5 ) Down To My Last Heartbreak 2'35

    A 6 ) R.B. Special [ Roberts Monkey Beat ] 2'17

    Wilson Pickett : Album " It's Too Late " Double-L Records DL-2300 [ US ]

    B 1 ) I Can't Stop 2'29

    B 2 ) I'll Never Be The Same 2'33

    B 3 ) Baby Call On Me 2'22

    B 4 ) Give Your Lovin' Right Now 2'13

    B 5 ) It's Too Late 3'06

    Wilson Pickett : Album " It's Too Late " Double-L Records DL-2300 [ US ]

    Mes petits bonus
    Son tout premier single sur Correc-Tone Records CT 501 [ US ] en Avril 1962 .

    Wilson Pickett : Album " It's Too Late " Double-L Records DL-2300 [ US ]

    A ) Let Me Be Your Boy 2'47

    Wilson Pickett : Album " It's Too Late " Double-L Records DL-2300 [ US ]

    B ) My Heart Belongs To You 2'20

    Wilson Pickett : Album " It's Too Late " Double-L Records DL-2300 [ US ]

    uploaded
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Wilson Pickett : Album " In The Midnight Hour " Atlantic Records 8114 [ US ]

    Le deuxième album de Wilson Pickett , " In The Midnight Hour " est édité en Amérique sur le label Atlantic Records 8114 ( Mono ) / SD 8114 ( Stéréo ) [ US ] en Septembre 1965 . Il parait également au Canada sur le label Atlantic Records SD / AT 8114 [ CA ] , en Angleterre sur le label Atlantic Records ATL 5037 / 587032 [ UK ] , en Allemagne sur le label Atlantic Records ATL 8114 [ GE ] la même année et en Italie sur le label Atlantic Records ATLANTIC 8114 / ATL-LP 09504 [ IT ] en 1968 . Plus besoin de présenter cet album car tout le monde le connait et un seul petit regret ; celui de ne vous présenter que l'album en Mono car je n'ai pas le disque en Stéréo . glasses 

    Wilson Pickett : Album " In The Midnight Hour " Atlantic Records 8114 [ US ]

    A 1 ) In The Midnight Hour 2'36

    A 2 ) Teardrops Will Fall 2'33

    A 3 ) Take A Little Love 2'22

    A 4 ) For Better Or Worse 2'47

    A 5 ) I Found A Love 2'59

    A 6 ) That's A Man's Way 2'22

    Wilson Pickett : Album " In The Midnight Hour " Atlantic Records 8114 [ US ]

    B 1 ) I'm Gonna Cry 2'21

    B 2 ) Don't Fight It 2'34

    B 3 ) Take This Love I've Got 2'14

    B 4 ) Come Home Baby 2'34

    B 5 ) I'm Not Tired 2'47

    B 6 ) Let's Kiss And Make Up 2'32

    Wilson Pickett : Album " In The Midnight Hour " Atlantic Records 8114 [ US ]

    uploaded
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Wilson Pickett : Album " The Exciting Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8129 [ US ]

    Le troisième album de Wilson Pickett , " The Exciting Wilson Pickett " est édité en Amérique sur le label Atlantic Records SD 8129 / ATLANTIC 8129 / F-44-8129 ( Cassette 4-Track Cartridge ) [ US ] le 29 Aout 1966 . Il parait également au Canada sur le label Atlantic Records SD 8129 / AT 8129 / 8129 [ CA ] , en Angleterre sur le label Atlantic Records 587029 ( Mono ) / 588029 ( Stéréo ) [ UK ] , en Italie sur le label Atlantic Records ATL-LP 09507 ( MONO 8129 ) [ IT ] , en Europe sur le label Atlantic Records SD 8129 / ATL-SD 8129 / ATLANTIC SD 8129 / ATLANTIC 8 [ EU ] , en Australie sur le label Atlantic Records AL-32091 [ AU ] , en Nouvelle Zélande sur le label Atlantic Records AL-32091 / AL-32.091 [ NZ ] et à Taïwan sur le label non officiel Gol Records CSJ 558 / CSJ-558 [ TW ] la même année . Comme toujours avec Wilson Pickett , c'est encore un excellent album bien que je n'ai ce disque qu'en Mono . cool

    Wilson Pickett : Album " The Exciting Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8129 Mono [ US ]

    A 1 ) Land Of 1000 Dances 2'29

    A 2 ) Something You Got 2'58

    A 3 ) 634-5789 3'00

    A 4 ) Barefootin' 2'22

    A 5 ) Mercy , Mercy 2'30

    A 6 ) You're So Fine 2'38

    Wilson Pickett : Album " The Exciting Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8129 [ US ]

    B 1 ) In The Midnight Hour 2'36

    B 2 ) Ninety-Nine And A Half [ Won't Do ] 2'44

    B 3 ) Danger Zone 2'13

    B 4 ) I'm Drifting 2'54

    B 5 ) It's All Over 2'21

    B 6 ) She's So Good To Me 2'17

    Wilson Pickett : Album " The Exciting Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8129 [ US ]

    uploaded
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Wilson Pickett : Album " The Wicked Pickett " Atlantic Records SD 8138 [ US ]

    Le quatrième album de Wilson Pickett , " The Wicked Pickett " est édité en Amérique sur le label Atlantic Records 8138 / SD 8138 / AT-8138 / SMAT 1008 [ US ] en Janvier 1967 . Il parait également au Canada sur le label Atlantic Records SD 8138 / AT 8138 (C) / SD 8138 (D) [ CA ] en Australie sur le label Atlantic Records SAL 932,445 [ AU ] , au Japon sur le label Atlantic Records SMAT 1008 / SMT-1008 [ JP ] , en Angleterre 587057 ( Mono ) / 588057 ( Stéréo ) [ UK ] , en Allemagne sur le label Atlantic Records ATL-SD-8138 [ GE ] et en Italie sur le label Atlantic Records ATL LP 0811 / 8138 [ IT ] la même année . Comme toujours avec Wilson Pickett , c'est encore un bon album . glasses

    Wilson Pickett : Album " The Wicked Pickett " Atlantic Records SD 8138 [ US ]

    A 1 ) Mustang Sally 3'09

    A 2 ) New Orleans 2'33

    A 3 ) Sunny 3'12

    A 4 ) Everybody Needs Someone To love 2'19

    A 5 ) Ooh Poo Pah Doo 2'35

    A 6 ) She Ain't Gonna Right 2'17

    Wilson Pickett : Album " The Wicked Pickett " Atlantic Records SD 8138 [ US ]

    B 1 ) Knock On Wood 2'41

    B 2 ) Time Is On My Side 2'36

    B 3 ) Up Tight Good Woman 2'32

    B 4 ) You Left The Water Running 2'30

    B 5 ) Three Time Looser 2'22

    B 6 ) Nothing You Can Do 2'12

    Wilson Pickett : Album " The Wicked Pickett " Atlantic Records SD 8138 [ US ]

    uploaded
     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [ US ]

    le cinquième album de Wilson Pickett ; " The Sound Of Wilson Pickett " est édité en Amérique sur le label Atlantic Records 8145 / SD 8145 [ US ] en Juillet 1967 . Il parait également au Canada sur le label Atlantic Records SD 8145 / AT 8145 ( Mono ) [ CA ] , au Venezuela sur le label Atlantic Records 2005 [ VE ] , en Nouvelle Zélande sur le label Atlantic Records SAL-932483 / SAL 932 483 [ NZ ] , en Turquie sur le label Melodi Plak Records 144 [ TR ] , en Angleterre sur le label Atlantic Records 587080 / 588080 [ UK ] , en Allemagne sur le label Atlantic Records SD 8145 / ATL 8145 [ GE ] , en Italie sur le label Atlantic Records ATL-LP 08013 / ATL LP 08013 / ATLANTIC 8145 [ IT ] la même année , et au Japon sur le label Atlantic Records SMT 1051 / SMT-1051 [ JP ] en 1969 . Un grand album de Wilson Pickett auquel j'ai ajouté " I Found A Love [ Parts 1 & 2 ] " car , comme pour les albums de James Brown , il y a cette aberration de couper le morceaux en deux sur un album !!!! glasses

    Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [ US ]

    A 1 ) Soul Dance Number Three 2'41

    A 2 ) Funky Broadway 2'36

    A 3 ) I Need A Lot Of Lovin' 2'22

    Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [ US ]

    A 4 ) I Found A Love [ Part 1 ] 2'33

    A 5 ) I Found A Love [ Part 2 ] 2'59

    A 6 ) You Can't Stand Alone 2'51

    Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [ US ]

    B 1 ) Mojo Mama 2'02

    B 2 ) I Found The One 2'33

    B 3 ) Something Within Me 3'42

    Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [ US ]

    B 4 ) I'm Sorry About That 3'05

    B 5 ) Love Is A Beautiful Thing 2'14

    Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [ US ]

    Mon petits bonus

    Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [ US ]

    I Found A Love [ Parts 1 & 2 ] 5'20

    Wilson Pickett : Album " The Sound Of Wilson Pickett " Atlantic Records SD 8145 [US]

    uploaded
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique